L'identité de la France / Fernand Braudel

por Braudel, Fernand

Libro
ISBN: 9782080812209
Editor: Paris : Flammarion, 1986
Descripción Física: 3 v. : il.; 18 cm
Serie: Champs 220, 221 y 222
Signatura Copia Colección
12/50-I-II-III 3043 Libros modernos desde 1900

L'Identité de la France. Espace et Histoire n'est pas une histoire de France parmi beaucoup d'autres... C'est l'oeuvre finale de l'un des plus importants historiens français du XXe siècle. Braudel, qui avait surtout promené sa plume autour de la Méditerranée, ressentit le besoin ultime d'appliquer à sa terre natale les méthodes qui avaient fait le succès de la "nouvelle histoire". Tout y est, même si le projet demeure inachevé : la recherche des permanences sur la longue durée, la convocation féconde de toutes les sciences humaines pour analyser un sujet, la France, que l'auteur dit "aimer avec passion". Le style vif et plaisant transforme la lecture en promenade à travers les siècles. Cette étude des cycles longs aboutit à un constat de "diversité" qui vaut autant pour l'histoire que pour la géographie du pays. \r\nLes deux volumes formant le second volet de L'Identité de la France - Les hommes et les choses - s'organisent autour de deux thèmes, étudiés dans la longue durée : la démographie et l'économie. Le second volume s'intéresse à la longue primauté de l'" économie paysanne " en France - forme d'économie globale où la vie rurale est encore dominante par rapport à d'autres activités, industrielles et commerciales. Tous les pays d'Europe ont vécu, des siècles durant, en " économie paysanne " et tous s'en sont dégagés plus ou moins vite. La France plus lentement que quelques autres. Cette économie de la France d'hier est d'abord présentée dans son infrastructure : la vie rurale elle-même, avec son poids démographique, les rythmes que lui impose la nature, la lente évolution de ses techniques, le rôle des nouvelles cultures importées du Nouveau Monde, la place respective de l'élevage, de la vigne, des céréales, de la forêt... Le second chapitre est consacré aux superstructures, plus sujettes au changement et aux ruptures, et montre comment les villes, l'avènement de la grande industrie, le commerce, les progrès des moyens de transport, le développement du crédit et du capitalisme modernes ont été les instruments d'une déformation progressive de l'économie paysanne. Jusqu'à l'irruption d'une autre économie, et à l'émergence d'une autre France à travers les turbulences, les changements et les violences de la contemporanéité

Tabla de Contenidos

T.I: Espace et histoire. - 410 p. - T.II: Les hommes et les choses. - 241 p. - T.III: Les hommes et les choses. - 536 p

Notas

Referencias bibliográficas



Agregar valoración

Agregar comentario

Primero debe entrar al sistema
  Código de barras Signatura Localización
3043 12/50-I-II-III

L'Identité de la France. Espace et Histoire n'est pas une histoire de France parmi beaucoup d'autres... C'est l'oeuvre finale de l'un des plus importants historiens français du XXe siècle. Braudel, qui avait surtout promené sa plume autour de la Méditerranée, ressentit le besoin ultime d'appliquer à sa terre natale les méthodes qui avaient fait le succès de la "nouvelle histoire". Tout y est, même si le projet demeure inachevé : la recherche des permanences sur la longue durée, la convocation féconde de toutes les sciences humaines pour analyser un sujet, la France, que l'auteur dit "aimer avec passion". Le style vif et plaisant transforme la lecture en promenade à travers les siècles. Cette étude des cycles longs aboutit à un constat de "diversité" qui vaut autant pour l'histoire que pour la géographie du pays. \r\nLes deux volumes formant le second volet de L'Identité de la France - Les hommes et les choses - s'organisent autour de deux thèmes, étudiés dans la longue durée : la démographie et l'économie. Le second volume s'intéresse à la longue primauté de l'" économie paysanne " en France - forme d'économie globale où la vie rurale est encore dominante par rapport à d'autres activités, industrielles et commerciales. Tous les pays d'Europe ont vécu, des siècles durant, en " économie paysanne " et tous s'en sont dégagés plus ou moins vite. La France plus lentement que quelques autres. Cette économie de la France d'hier est d'abord présentée dans son infrastructure : la vie rurale elle-même, avec son poids démographique, les rythmes que lui impose la nature, la lente évolution de ses techniques, le rôle des nouvelles cultures importées du Nouveau Monde, la place respective de l'élevage, de la vigne, des céréales, de la forêt... Le second chapitre est consacré aux superstructures, plus sujettes au changement et aux ruptures, et montre comment les villes, l'avènement de la grande industrie, le commerce, les progrès des moyens de transport, le développement du crédit et du capitalisme modernes ont été les instruments d'une déformation progressive de l'économie paysanne. Jusqu'à l'irruption d'une autre économie, et à l'émergence d'une autre France à travers les turbulences, les changements et les violences de la contemporanéité

Tabla de Contenidos

T.I: Espace et histoire. - 410 p. - T.II: Les hommes et les choses. - 241 p. - T.III: Les hommes et les choses. - 536 p

Notas

Referencias bibliográficas


Agregar valoración

Agregar comentario

Primero debe entrar al sistema
  • Francés